Je Suis Féministe. Tu Crois Que Ça Va Aller?

It's Going Dawn

Je vais rentrer sur le beat comme Xéna la Guerrière dans une bagarre. Nous sommes au 21e siècle, on vend toujours les livres au poteau, Google est gratuit, je ne ferai pas un autre mini-cours sur le pourquoi du comment du féminisme parce qu’en réalité, si j’ai pu récolter les informations nécessaires pour écrire des articles dessus, tout le monde peut le faire.

Je suis féministe et je suis reconnaissante.

Je ne considère pas qu’en tant que femme, avoir été à l’école soit une chance. Je ne considère pas que gagner de l’argent soit un quelconque privilège, ni que m’épanouir professionnellement sous-entende que je sois sexuellement frustrée. Si ces choses vont d’elles mêmes aujourd’hui, c’est parce que des femmes se sont investies dans un combat il y a des décennies de cela. Elles ont arraché à un système qu’on pensait immuable le droit de vote, le droit de s’instruire, le…

View original post 1 248 mots de plus

Extending the Call and Response to Progressive Allies

Food for thought and PRACTICE

tequila sovereign

ohlone_map_scan From where I write.

1. Where do you live? Where do you work? Where do you labor on social justice issues?

2. On whose historical lands does your residency, work, and labor happen? Who is the Indigenous nation, peoples, of that territory? Who are the Indigenous nations, peoples, who claim that territory? (See UNDRIP.)

3. What have you done to educate yourself about that Indigenous nation’s histories–legal, economic, social?

4. In what ways are you currently supporting that Indigenous nation’s struggles? When was the last time you and/or the organizations with which you work attended, co-sponsored, or otherwise labored in support of that Indigenous peoples’ political and legal concerns, social and cultural events?

5. If you are affiliated with or working through a community organization, church, neighborhood group, union: how have you educated yourself on how the issues you/they care about relate to or concern the Indigenous nation…

View original post 38 mots de plus

Care et femmes noires #1 : Les ombres de Malcolm X

MUST READ

LA QUESTION DE LA SANTÉ MENTALE DES AFRO-DESCENDANTES EST UN ENJEU CENTRAL ET ENCORE TROP PEU DÉBATTU EN FRANCE.

MERCI À MRS ROOTS POUR CE TRAVAIL!

Mrs. Roots

ellacollins Ella Little Collins (demi-soeur de Malcolm X)

Cela fait un moment que je réfléchis à cette série d’articles, et ses composantes. Beaucoup d’articles du côté US traitent du « self care » des femmes noires, permettant à chaque femme noire conscientisée de se ressourcer et d’élaborer des stratégies de résistances dans la société. Se préserver, prendre soin de soi face à l’intersection de plusieurs violences, développer un système de soutien entre ses semblables, le rendre accessible pour éviter l’isolement et le repli… Je n’ai pas trouvé beaucoup d’éléments de ce genre du côté francophone, voire français.

Le hasard a fait que, ayant vu passer çà et là des productions de femmes noires ou des traductions d’ouvrages, j’ai eu envie de faire une série sur le sujet. Parler des conséquences psychiques du racisme et du sexisme sur les femmes noires est encore tabou. Ce sont parfois des considérations que nous avons appris à…

View original post 1 535 mots de plus