Corps dansants

#DiversitéFonctionnelle #Intersectionnalité #Beauté #Mouvement

A mon geste défendant

Le corps handicapé est souvent associé à l’immobilité et à la passivité, isolé. Le corps handicapé a besoin des valides pour se mouvoir et pour exister, selon le sens commun. En dansant, j’affirme que je suis active. Même si j’ai une motricité différente des valides, cette motricité n’entrave rien – ou presque – ; et si elle entrave parfois, je m’en empare toujours pour faire autre chose avec. Je peux me construire sans eux, construire mes propres horizons, ma propre existence, ma propre identité. Je ne suis pas un corps triste et abattu ; je suis un corps joyeux, capable de se conquérir lui-même. Je n’existe pas à travers autrui et ses mouvements ; j’existe. J’ai reconstruit mon corps et réinventé ses images ; des images qui me conviennent. C’est une façon de dire : « Regardez, je ne suis pas qu’un corps faible, malhabile ; je peux être mille…

View original post 192 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s