Boycott Exhibit B -Episode France

De la nécessité d’être maîtres-ses du discours nous concernant:
Brett Bailey, metteur en scène sud-africain BLANC décide que sa création portera sur les zoos humains en Europe. A savoir des lieux où, dès la moitié du XIXè siècle et ce jusqu’à la 2nde Guerre Mondiale, on exposait des populations non-Blanches -très souvent Noires- et à qui l’on demandait de rejouer des scènes souvent fictives de leur quotidien de sauvages présumé-e-s. Au lieu, de se placer du point de vue du dominant Blanc qu’il est, ce metteur en scène choisit de dénoncer cet épisode peu glorieux de l’histoire européenne en proposant de mettre en scène des NoirEs dans un musée, dans le même type de scénographie qu’à l’époque des zoos humains. Il s’agit donc de recréer des zoos humains pour dénoncer les zoos humains, étrange, non?! Notons au passage, sur un plan purement professionnel, qu’il s’agit aussi là de strates de dominations multiples, comme l’a très bien fait remarquer Sandra:
« Ce qui est amusant c’est que le metteur en scène prétend avoir fait ce projet pour dénoncer la permanence des relations violentes entre noirs et blancs (…) Par ailleurs il ne fait aucune politique de respect en terme de rémunération des artistes. Il touche son cachet et continue sa chasse à la notoriété. Au 104, les artistes étaient payés 110€ brut pour 3h de représentation et au TGP ce sera 120€. Là je crois qu’on ne peux pas trouver plus bel exemple d’appropriation culturelle et d’exploitation décomplexée. »
Après une longue campagne appelant au boycott de la dite pièce à Londres, le Barbican Museum a fini par annuler les représentations:
http://boycotthumanzoouk.com/about-boycottthehumanzoo/
Ici la pétition:
http://www.change.org/p/withdraw-the-racist-exhibition-exhibition-b-the-human-zoo
Ici un résumé des discussions sur Twitter et en français à propos de la venue de ce spectacle en France:
https://storify.com/mrsxroots/boycotthumanzoo-en-france-pourquoi-est-ce-problem
Je terminerai en présentant une affaire similaire qui m’a dérangée lorsque j’ai appris le fond de l’histoire et qui est révélatrice de la dimension politique de « qui parle de qui et d’où se positionne-t-il? ». Quand Abdellatif Kechiche a embauché sa femme de ménage pour jouer « La Vénus Noire », il a prétendu qu’il avait trouvé son personnage suite à un casting sauvage mais c’était bien sa femme de ménage. Je note ici la récurrence du processus de sélection de personnage NoirEs en ayant recours au casting sauvage (expression ô combien ironique d’ailleurs) car bien entendu, pour jouer une Noire, nul besoin d’être comédienne. Déjà, nous noterons que le rôle c’est Noire, pas avocate, institutrice ou fleuriste, mais bien Noire, catégorie raciale et sociale. ( Bande de Filles est l’exemple le plus récent de cette tendance à la déprofessionalisation du métier de comédienne quand on emploie des Noires, mais c’est une autre sujet). Bref, ce film et sa conception sont abjects car ils représentent exactement la même chose qu’Exhibit B: des hommes blancs (au sens social, car Kechiche fait maintenant partie de l’institution, il soutient Estrosi, harcèle les comédiennes, j’en passe et des meilleures) qui font une démonstration de pouvoir et de domination en instrumentalisant un drame historique auquel leurs ancêtres ont contribué et en perpétuant la confiscation de la parole des NoirEs. Encore une fois, quand vous voulez nous rendre service: FERMEZ-LA! Laissez-nous libres de la narration de NOS histoires! Sortez de NOS vies, de NOS imaginaires et de NOTRE Histoire! C’est quand même pas compliqué. Et si vous voulez travailler sur ces questions en tant que BlancHE, faites commes François Bourçier et interrogez-vous sur votre place de dominant. Le sous-titre de son spectacle, Race(s) est: « Pourquoi l’homme blanc se prend-il toujours pour le maître du monde? » http://www.francoisbourcier.com/news.php?m=v&id=137
Exactement François, POURQUOI?!!!

Publicités

Une réflexion sur “Boycott Exhibit B -Episode France

  1. […] “Ce qui est amusant c’est que le metteur en scène prétend avoir fait ce projet pour dénoncer la permanence des relations violentes entre noirs et blancs (…) Par ailleurs il ne fait aucune politique de respect en terme de rémunération des artistes. Il touche son cachet et continue sa chasse à la notoriété. Au 104, les artistes étaient payés 110€ brut pour 3h de représentation et au TGP ce sera 120€. Là je crois qu’on ne peux pas trouver plus bel exemple d’appropriation culturelle et d’exploitation décomplexée.”lien […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s